Pension canine

La pension canine familiale est un nouveau concept qui change tout !

 Elle se démarque du traditionnel chenil par la qualité de son accueil, le nombre réduit de chiens hébergés (jusqu’à 9), le confort et l’espace prévu pour  chaque pensionnaire, les petits soins prodigués à chacun.

La liberté permanente et l’accès à de vastes parcs de détente ainsi que des promenades sont indissociables de ce concept.

La demande pour cette classe d’hébergement canin est en pleine expansion !

Concernant les spécificités de cette profession, il faut savoir que :

  • Pour conduire une pension de cette classe, il est avant tout indispensable de maitriser l’approche comportementale et l’éducation canine. C’est pourquoi la formation d’éducateur canin est nécessairement à la base de votre cursus de formation.
  • Point très positif : vos clients de pension pourront vous confier leur chien en éducation et vos clients d’éducation pourront vous confier leur chien en pension, ce qui est très complémentaire.
  • L’activité demande des infrastructures spécifiques dont le coût doit être raisonné pour être facilement amorti et devenir rentable. La recherche du lieu idéal est souvent un casse-tête pour coller à la fois au budget, à la proximité et à la légalité : MonMétierCanin vous accompagne dans ces démarches et vérifie la cohérence financière de votre projet.
  • Une bonne maîtrise de la communication et de l’organisation du travail est la clé de voûte de cette activité.
  • Le plaisir de travailler avec des chiens est infini. Il faut cependant ne pas compter ses heures !
  • Suivant le lieu d’implantation de la pension et la clientèle ciblée, les tarifs peuvent varier et rendre cette activité très attractive financièrement.

Quel sera mon C.F.E (Centre de formalités des entreprises) compétent ?

Votre déclaration d’activité : auprès du C.F.E de la C.C.I (Chambre de Commerce et de l’Industrie).

Vous pourrez démarrer en tant que Micro Entrepreneur et bénéficier de l’ACCRE (exonération de charges sociales lors de vos 3 premières années (périodes).

Vous bénéficierez du statut suivant :

  • Votre qualification juridique : Commerçant
  • Votre régime social : R.S.I
  • Votre régime fiscal : BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) qui vous autorise un abattement de 50 % sur votre chiffre d’affaires (C.A)

Cela ressemble au parcours du combattant mais MonMétierCanin est passé par là, et pourra donc vous donner les petites astuces pour réussir votre projet.

Quels investissements dois-je prévoir ?

Créer une pension demande du terrain (5000 m2 minimum), un bâtiment (50 m2) qui servira d’hébergement aménagé pour les chiens, de bureau et de local technique, ainsi qu’une bonne clôture.

Les coûts peuvent donc considérablement varier selon l’option choisie : aménagement d’un bien existant, location ou achat.

Pour être rapidement rentable, il est important de bien raisonner, au préalable, ces investissements.

Quelques cartes de visite et un petit site Internet faciliteront votre publicité : des solutions gratuites ou peu onéreuses existent pour commencer.

Vous devez également conclure un contrat RC Pro (Responsabilité Civile professionnelle) : comptez entre 120 et 300 € à l’année, suivant les compagnies d’assurances.

 

ANI'MALICE 2017